Avec Ibrahimovic au PSG, « on en serait venu aux mains »

Avec Ibrahimovic au PSG, « on en serait venu aux mains »

Photo Icon Sport

Les joueurs du Paris Saint-Germain le confirment, celui qui oublie Zlatan Ibrahimovic alors qu’il réclamait le ballon risque de passer un mauvais quart d’heure, ou plus. Du coup, à Paris, tous les chemins qui mènent au but adverse passent forcément par le Suédois. Et tant pis pour un autre attaquant comme Edinson Cavani qui multiplie les appels sur le front de l’attaque. Mais étant d’un naturel calme et assez réservé, l’Uruguayen ne bronche pas comme aurait pu le faire l’ancien avant-centre parisien Mickaël Madar (1999-2001).

« Si je suis attaquant au PSG aujourd'hui, je me frappe avec quelqu'un, c'est sûr, a affirmé l’ancien international français (3 sélections) dans So Foot. Cavani, tu as vu le nombre d'appels qu'il fait et le nombre de ballons qu'il a ? Ibrahimovic monopolise le ballon, les mecs ont peur de lui. Ils ont peur physiquement et aussi pour ce qu'il représente. Il a trop d'influence, c'est malsain. Si tu ne lui donnes pas la balle, il te sort de l'équipe au prochain match. Avec un mec comme ça, c'est sûr qu'on en serait venus aux mains. »