OL : Pierre Ménès et les papelitos, « c’est pas le scandale du siècle »

OL : Pierre Ménès et les papelitos, « c’est pas le scandale du siècle »

Photo Icon Sport

Dans la foulée de l’interruption du match OL-Nice, vendredi soir, Pierre Ménès n’avait pas pris partie pour les supporters lyonnais, estimant que l’arbitre avait bien fait d’interrompre la rencontre suite à l’afflux de papelitos sur la pelouse. Ce dimanche, sur son blog, le consultant de Canal+ persiste et signe, même s’il admet que tout cela n’est tout de même pas gravissime.

« Cette animation autorisée par le club et réalisée par le kop lyonnais partait de la louable idée de créer une ambiance « sud-américaine ». Deux remarques : en Amérique du Sud, ce sont des confettis, pas des journaux entiers ou des sacs en plastique. Et puis, avec le vent, l’arbitre n’avait pas d’autre option que d’arrêter le match puisqu’on ne distinguait plus les lignes de la surface d’Anthony Lopes. C’est comme quand il neige : quand on ne voit plus les lignes, il faut les dégager, c’est le règlement. Alors entendons-nous bien, ce n’était pas le scandale du siècle, mais cette jolie tentative d’animation a été ratée à cause du vent. Et vu l’ambiance magnifique qui règne dans le Parc OL, je ne suis pas sûr qu’il y avait besoin de ça », a expliqué Pierre Ménès, conscient que tout cela ne valait probablement pas une sanction à l’OL.