OL-OM : Aulas se réjouit du malheur de Marseille, Riolo est sidéré

OL-OM : Aulas se réjouit du malheur de Marseille, Riolo est sidéré

Photo Icon Sport

Le 18 mars dernier, le journal L’Equipe dévoilait sur son site internet que l'UEFA allait se montrer indulgente avec les clubs européens dans le cadre du fair-play financier… sauf avec l’OM.

Et pour cause, les comptes de l’Olympique de Marseille sont dans le rouge, et cela ne date pas de la crise sanitaire actuellement traversée par la France, raison pour laquelle l’UEFA n’a pas l’intention de faire de cadeaux à Jacques-Henri Eyraud et à Frank McCourt. Une nouvelle qui a visiblement fait le bonheur de Jean-Michel Aulas puisque sur son compte Twitter, le président de l’Olympique Lyonnais avait immédiatement retweeté l’information. Sur l’antenne de RMC, Daniel Riolo s’est dit absolument effaré par l’attitude du boss de l’OL, lequel partage publiquement sa satisfaction de voir Marseille ainsi dans l’embarras.

« Petite devinette. Il y a eu une info relayée par pas mal de sites sur le fait que le fair-play financier serait moins sévère vu la période que l'on traverse, sauf avec un club, l'OM. La nouvelle circule sur les réseaux sociaux. Qui est celui qui a retweeté cette information avec une sorte de grand sourire ? Jean-Michel Aulas ? Voilà. C'est quand même incroyable ! Je trouve ça dingue » a lâché Daniel Riolo, lequel n’en revient tout simplement pas de l’attitude du président de l’Olympique Lyonnais. Reste maintenant à voir si Jacques-Henri Eyraud parviendra à limiter la casse vis-à-vis de l’UEFA et du fair-play financier. Pour cela, le président de l’Olympique de Marseille est dans l’obligation de vendre pour 40 à 50 ME avant le 30 juin prochain. Des joueurs comme Morgan Sanson, Boubacar Kamara ou encore Duje Caleta-Car, valorisés à plus de 20 ME par l'état-major de l'OM, pourraient contribuer à renflouer les caisses.