OL : Le siège du club perquisitionné après les fumigènes contre l’OM

OL : Le siège du club perquisitionné après les fumigènes contre l’OM

Photo Icon Sport

A l’occasion du match de Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille (2-0) le 17 décembre dernier, le principal groupe de supporters de l’Olympique Lyonnais, les Bad Gones, fêtait son 30e anniversaire.

Résultat, de nombreux fumigènes avaient été allumés avant et après la partie, ainsi qu’à la mi-temps. Le président Jean-Michel Aulas lui-même avait également participé en agitant l’un de ces engins pyrotechniques pourtant interdits dans les stades. Une enquête avait donc été ouverte, ce qui explique la perquisition du Groupama Stadium ce jeudi matin, confirmée par le club rhodanien sur son site officiel.

De son côté, le quotidien régional Le Progrès indique que les policiers ont saisi des données informatiques au siège de l’OL et dans les locaux des Bad Gones pendant trois heures. Leur objectif ? Déterminer si le club a cautionné, aidé ou même organisé l’introduction de ces fumigènes. En attendant de connaître les suites de l'enquête, le récent 3e de Ligue 1 a annoncé qu'il se tenait à la disposition des autorités.