OL : La promesse de Le Graët, Aulas va retrouver la raison

OL : La promesse de Le Graët, Aulas va retrouver la raison

Photo Icon Sport

Remonté comme un coucou après les décisions de ces derniers jours, Jean-Michel Aulas a promis qu’il contesterait avec les moyens possibles les décisions de la LFP, notamment sur le classement actuel.

Toujours aussi remonté, le président de l’OL peste à la fois contre la décision du gouvernement d’arrêter aussi tôt la saison de football en France, et celle de la LFP de s’être précipitée également pour entériner le classement. Des remontrances qui sont bien évidemment arrivées jusqu’aux oreilles de Noël Le Graët. Avec son expérience, le président de la FFF est persuadé que Jean-Michel Aulas saura ravaler sa déception et n’ira pas sur le terrain juridique pour empêtrer le football français dans une situation encore plus complexe. Visiblement, le dirigeant français est sûr de lui, comme il le confie dans les colonnes de L'Equipe.

« Parfois, et heureusement, ce qui entre dans l'oreille droite ressort par la gauche. Je ne suis donc pas touché par ce genre de déclaration. D'autant que j'ai du respect pour Jean-Michel. Vous savez, il a fait beaucoup de déclarations ces deux derniers mois... Je n'ai pas de souci, à titre personnel, avec Jean-Michel. Il est déçu. On peut comprendre sa réaction. Il se bat pour être européen. Il est encore qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue. Il est toujours en Ligue des champions. Tout n'est pas fini. Je lui conseillerais de se concentrer sur ses deux derniers matches. Une fois passée la déception, il est légaliste. Laissons le temps au temps. J'aime bien les gens qui défendent leur club. Mais après, il faut rentrer dans la stratégie globale. Je sais qu'il deviendra sage assez rapidement. Il a encore des possibilités d'être européen en dehors du classement décidé jeudi », a lancé le patron de la FFF, persuadé que Jean-Michel Aulas finira par accepter le classement, même si cela pourrait le priver de Coupe d’Europe pour la saison prochaine.