OL : Kadewere s’y voit déjà, ce n’est qu’une question de jours

OL : Kadewere s’y voit déjà, ce n’est qu’une question de jours

Photo Icon Sport

En discussions avec Le Havre pour le transfert de Tino Kadewere, l’Olympique Lyonnais n’a pas trouvé d’accord. Mais les discussions pourraient aboutir la semaine prochaine.

Les recrues sont en approche du côté de l’Olympique Lyonnais. Comme confirmé par le président Jean-Michel Aulas, ça négocie avec Villarreal pour le prêt avec option d’achat du Camerounais Karl Toko Ekambi. Pour les Gones, il s'agirait d'un renfort intéressant, l’ancien Angevin ayant déjà fait ses preuves en Ligue 1. Ce sera peut-être la première signature hivernale à Lyon, où un deuxième attaquant pourrait débarquer dans la foulée. En effet, le club rhodanien tente également d’attirer Tino Kadewere.

Une première offre de 7 M€ n’a pas convaincu Le Havre de transférer son buteur. Pas plus que la deuxième tentative estimée à 14 M€ (bonus compris), et démentie par le président normand Pierre Wantiez. En tout cas, le patron du HAC a clairement ouvert la porte, à condition de récupérer plus d’argent. La somme réclamée ? D’après RMC, le pensionnaire de Ligue 2 exige 15 M€ (hors bonus), soit le plus gros transfert de son histoire après celui de Rafik Guitane (10 M€ bonus compris) à Rennes en 2018.

Le Havre ouvre la porte

Les deux clubs ont prévu une nouvelle réunion en début de semaine prochaine pour éventuellement finaliser l’opération. Le Zimbabwéen souhaite rejoindre Lyon, tandis que Le Havre a compris que son attaquant serait affecté en cas de transfert avorté. Ses dirigeants seraient déjà en quête de son successeur. A noter que les Havrais aimeraient garder Kadewere en prêt jusqu’en juin, mais en raison des blessures de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, cette solution n’est pas envisageable pour les Lyonnais, qui devront se méfier de clubs anglais à l'affût.