OL : Garcia balaye 20 ans d’immobilisme, Govou applaudit

OL : Garcia balaye 20 ans d’immobilisme, Govou applaudit

Photo Icon Sport

Premier succès pour Rudi Garcia à Lyon, avec la victoire 2-0 contre Metz ce samedi. Pas de quoi faire se lever les foules, mais il fallait une victoire pour redresser la barre, et commencer à travailler avec une pointe de sérénité.

Et immédiatement, le nouvel entraineur lyonnais en a profité pour avoir l’accord de son club afin de faire venir un préparateur physique de son choix. Ce n’est peut-être que le début pour un renouvellement du staff de l’OL. Etonnant dans la mesure où Garcia avait « l’avantage » de venir seul par rapport à ses concurrents. Mais pas pour Sidney Govou, persuadé que ce changement dans le staff est logique.

« Rudi Garcia est pour moi un bon entraîneur, un bon tacticien, et il peut être l’homme de la situation. Qu’il veuille faire évoluer son staff ne me choque pas. À Lyon, il y a un mode de fonctionnement depuis vingt ans, qui a marché, mais qui est presque anormal. Quand un entraîneur arrive, il a besoin de confiance, et donc de s’entourer de sa propre équipe. La chance de l’OL, c’est qu’une bonne série peut permettre de revenir sur le podium, c’est inespéré au vu du début de saison », a livré celui qui oeuvre en tant que consultant dans Le Progrès. Un message qui risque de faire beaucoup moins plaisir à ses anciens coéquipiers ou adjoints, et notamment Claudio Caçapa ou Gérald Baticle.