OL : Depay joue à la roulette russe, il y a de quoi paniquer

OL : Depay joue à la roulette russe, il y a de quoi paniquer

Photo Icon Sport

Victime d’une rupture des ligaments croisés mi-décembre, Memphis Depay donne tout pour revenir le plus rapidement possible.

Et pour cause, l’attaquant de l’OL rêve d’une participation à l’Euro 2020 avec les Pays-Bas cet été. Pour atteindre cet objectif, Memphis Depay est prêt à tout, y compris de prendre tous les risques durant sa rééducation. Dans les colonnes de L’Equipe dimanche, l’ancien docteur de Lyon et des Bleus Jean-Marcel Ferret avait averti des dangers d’une rééducation aussi agressive. « Plus la rééducation va vite, plus c'est dangereux car le joueur se sent trop bien et tire sur le genou plus rapidement qu'il le devrait. Avec cette médecine de la performance, on a tendance à aller plus vite que la musique. C'est regrettable car, quand on triche avec la nature, ça se paie toujours à un moment ou à un autre » indiquait-il, alors que du côté du staff de l’OL, on observe la situation avec une bonne dose d’inquiétude.

Et ce ne sont pas les avis des docteurs néerlandais qui vont rassurer les Lyonnais. Interrogé par le média Trouw, le spécialiste hollandais Jeroen van de Camp s’est montré très alarmiste au sujet de Memphis Depay. « Ce qu’il fait n’est pas justifié. Il existe de nombreux exemples de joueurs de football qui se sont rétablis très vite, mais cela reste de la roulette russe ». Son de cloche similaire chez Cees-Rein van den Hoogenband, ancien médecin du PSV Eindhoven. « Memphis Depay va déjà très vite (sur les vidéos), cela me surprend. La croissance dans un nouveau ligament nécessite au moins cinq à six mois. Quand je vois la puissance développée par Memphis, je m’interroge ». Les médecins de l’Olympique Lyonnais doivent également s’interroger… et craindre une terrible rechute pour Memphis Depay.