OL : Daniel Riolo a trouvé les deux maillons faibles, quelle claque !

OL : Daniel Riolo a trouvé les deux maillons faibles, quelle claque !

Icon Sport

Lucas Paqueta a encore été déterminant dimanche pour offrir la victoire à l’OL contre Montpellier. Ce n’est pas le cas d’Houssem Aouar…

Aligné dans le couloir droit de l’attaque de l’Olympique Lyonnais face au MHSC dimanche après-midi (0-1), Lucas Paqueta a été décisif en inscrivant le but de la victoire. L’international brésilien a de nouveau prouvé si cela était nécessaire qu’il est le meilleur joueur de l’OL depuis le début de la saison. Son positionnement n’est en revanche pas totalement défini puisque depuis le début de la saison, Peter Bosz l’a utilisé en pointe, en dix et à droite comme dimanche à Montpellier. Sur l’antenne de RMC, Daniel Riolo a évoqué le sujet et pour le consultant de l’After Foot, il est clair que la position préférentielle de l’ex-meneur de jeu de l’AC Milan est derrière l’attaquant. Le problème vient du côté droit où ni Aouar ni Shaqiri ne sont performants pour les Gones tandis que Cherki n'a pas encore la confiance totale de son entraîneur…

« Paqueta est l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 et peu importe où il joue il est tout le temps bon. On est beaucoup à dire qu’il faut mettre Paqueta en 10, là où il va régaler tout le monde. Mais qui on met à droite ? On ne peut pas mettre Aouar car ce n’est pas un rôle qui va lui aller. Il n’est pas bon tout le temps, il n’est pas tout le temps dans une forme optimale. C’est un vrai problème chez lui. Il pourrait aussi y avoir Shaqiri à droite mais à chaque fois qu’on le voit, on est tout le temps déçu. La solution pourrait être de mettre Aouar en 10 et Paqueta à droite. Mais contre Montpellier, je n’ai pas trouvé Aouar très bon. Il n’y a pas de solution à droite et j’ai de gros doutes sur Shaqiri » a regretté Daniel Riolo, qui aimerait que Shaqiri ou Aouar solutionne le côté droit de l’attaque de l’OL, ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Ce qui oblige Peter Bosz à bricoler avec Lucas Paqueta à droite tandis qu’Aouar était positionné en soutien de Slimani à Montpellier.