OL : Cherki arrive devant le bureau d'Aulas

OL : Cherki arrive devant le bureau d'Aulas

À l’issue de très longues négociations entre son clan et la direction de l’Olympique Lyonnais, Rayan Cherki va enfin prolonger son contrat dans son club formateur.

Malgré un projet sportif moins attrayant que d'habitude, avec l'absence de Coupe d’Europe cette saison, le club rhodanien réussit quand même un sacré mercato estival. Entre les retours marquants d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso et les recrutements de Nicolas Tagliafico et de Johann Lepenant, l’OL a frappé fort. Et le marché des transferts n’est pas encore fini, même si la bonne nouvelle de ce lundi concerne un joueur déjà présent à Lyon puisqu'il s'agit de Rayan Cherki. A un an de la fin de son contrat, le jeune joueur rhodanien n'a toujours pas prolongé avec son club formateur, et si l'optimiste était de rigueur il y a quelques semaines, la tension monte au fin des jours. La semaine passée, Cherki a même reçu un gros coup de pression, puisqu'il a clairement été dit qu'il pourrait être vendu avant le 31 août s'il refusait de prolonger. Visiblement, cela a eu un effet immédiat.

Rayan Cherki s'est enfin décidé, l'OL retient son souffle

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rayan Cherki (@rayan_cherki)

En discussions avec Jean-Michel Aulas depuis plusieurs mois maintenant, la pépite de 18 ans a enfin tranché en faveur de son club formateur pour la suite de sa carrière. En effet, selon les informations du Progrès, le gamin de Saint-Priest va prolonger son contrat avec l'OL dans les jours à venir. « Les diverses parties seraient tombées d’accord pour un bail étendu dans la durée, moyennant, logiquement, une revalorisation salariale. Cette prolongation sera-t-elle synonyme de temps de jeu en hausse pour l’international espoir, entre la concurrence et ces deux petites minutes disputées contre Ajaccio en ouverture de la L1 ? », annonce le quotidien lyonnais. Cependant, selon FootMercato, si Rayan Cherki va bien prolonger son contrat à Lyon, il n'y aura aucune augmentation salariale et cette prolongation ne sera que d'un an ou deux. Quoi qu'il en soit, c'est un soulagement en interne, sachant que Cherki représente l’avenir des Gones. Considéré comme un énorme talent depuis toujours, le joueur de 18 ans va maintenant devoir saisir les opportunités que Peter Bosz va lui donner pour enfin faire décoller sa carrière. Et pourquoi pas dès cette semaine lors de la réception de Troyes au Groupama Stadium ?