OL : Aulas rêvait de Lollichon, Lopes voulait Grange, Revel va signer

OL : Aulas rêvait de Lollichon, Lopes voulait Grange, Revel va signer

Photo Icon Sport

Surpris par le départ précipité de Grégory Coupet vers Dijon, l’Olympique Lyonnais s’est rapidement penché sur le recrutement d’un entraineur des gardiens de but.

Un poste clé historiquement à Lyon, où Joël Bats puis Grégory Coupet faisaient l’unanimité. Le choix s’est porté sur Christophe Revel, ancien portier passé par Rennes et qui a occupé ce poste d’adjoint en charge des gardiens à Rennes et Lorient notamment. A 41 ans, le Breton se voit confier cette mission de faire travailler Anthony Lopes sur son jeu au pied, l’une des spécialités du technicien, qui utilise beaucoup la vidéo à ce niveau. Et pourtant, Revel n’était pas le choix numéro 1 à l’OL. En effet, Jean-Michel Aulas a appuyé à fond la candidature de Christophe Lollichon, passé par Rennes avant de prendre du galon à Chelsea, lui qui a beaucoup oeuvré avec Petr Cech dans sa carrière.

De son côté, Anthony Lopes avait aussi une idée très précise, celle de faire venir Fabrice Grange, en difficulté à Saint-Etienne avec Claude Puel. Les progrès et la régularité de Stéphane Ruffier sous sa coupe ont donné envie au portier portugais de ramener Grange de l’ASSE. Mais aucune de ces deux pistes n’est allée au bout, rappelle L'Equipe. La raison est simple, l’OL a une volonté de voir l’ensemble de son staff avoir un contrat qui se termine en juin 2021. Résultat, ce ne sont que des contrats d’un an qui ont été proposés, ce qui n’allait ni à Lollichon, dont le salaire était un obstacle, ni à Grange. Le choix Revel, qui signera donc prochainement un contrat d’un an, s’est donc imposé. Une stratégie qui se défend, même si cela a débouché sur une arrivée plutôt inattendue.