OL : Aulas et sa vision du fair-play, c’est incroyable

OL : Aulas et sa vision du fair-play, c’est incroyable

Photo Icon Sport

Quand Jean-Michel Aulas a fini de faire le tour de la presse française, il s’attaque à l’étranger.

Ce mardi, le président de l’OL s’est entretenu dans la Gazzetta dello Sport, avec notamment un point sur la Ligue des Champions qui reprendra au mois d’août. Lyon sera l’un des premiers de cordée avec son match retour à disputer à Turin. Avant l’interruption de la saison, Lyon avait pu recevoir la Juventus dans un stade plein, pour s’imposer 1-0 et entretenir ainsi l’espoir de qualification pour les quarts de finale. Mais même à huis-clos, il reste un match retour avant d’éventuellement rejoindre le Final 8. Et encore, Jean-Michel Aulas est sympa de laisser son équipe disputer cette rencontre retour, car selon lui, la Juventus aurait pu être déjà éliminée puisque l’UEFA privilégie désormais les matchs secs pour accélérer la compétition.

« L'UEFA décidera à la mi-juillet, tout dépendra de la situation sanitaire, explique Aulas. J'ai confiance en Andrea Agnelli. Après, quand on voit que les quarts se joueront sur un match sec, il aurait pu être logique de penser que l'OL soit déjà qualifié pour la suite. Mais nous sommes pour le fair-play et on accepte le retour. La Juve sera super favorite, elle arrivera en forme. Même si Cristiano Ronaldo ne semble pas au top. On va essayer de se préparer au mieux, même si on ne sait pas si on pourra jouer des matches amicaux. En août, on devrait récupérer Depay. Tout est possible dans le foot. Mais peut-être qu'avant, j'irais faire un tour à Lourdes… », a livré le président de l’OL, persuadé de faire une fleur à la Juventus en acceptant de jouer ce match retour. Reste à savoir si, avant d’accepter, l’UEFA a demandé l’avis de Lyon et de son président sur la tenue de ce match à retour…