OL : André Onana envoie un message à Lyon

OL : André Onana envoie un message à Lyon

Icon Sport

Un accord avait été évoqué au tout début du mercato estival entre l'Olympique Lyonnais et André Onana. Mais finalement le gardien de but est resté à l'Ajax Amsterdam et il ne sera pas le concurrent d'Anthony Lopes.

Anthony Lopes l’a appris alors qu’il participait à l’Euro avec le Portugal, à peine arrivé sur le banc de l’Olympique Lyonnais à la place de Rudi Garcia, Peter Bosz a demandé à Jean-Michel Aulas et Junino de trouver un accord avec l’Ajax Amsterdam afin de faire venir André Onana. A un an de la fin de son contrat avec le club néerlandais, et suspendu jusqu’en novembre pour dopage, le gardien de but international camerounais avait rapidement donné son accord verbal à l’OL, laissant le club de Ligue 1 s’entendre avec Amsterdam. On connaît la suite, les négociations ont traîné avec Marc Overmars, et finalement quand Jean-Michel Aulas et les dirigeants néerlandais ont trouvé un accord, c’est André Onana qui ne voulait plus venir à Lyon. Discret dans les médias, le portier de 25 ans s’est exprimé ce samedi dans De Telegraaf, le puissant quotidien des Pays-Bas.

Lyon c'était un honneur, mais Onana a dit non

Acceptant d’évoquer ces discussions avec l’Olympique Lyonnais, André Onana assume l’échec de sa signature avec la formation française. « J'aurais pu aller à l'Olympique Lyonnais. J'ai eu de nombreuses discussions avec Peter Bosz et, pour moi, c'est un honneur qu'un tel club ait voulu m'engager. Malheureusement, nous n'avons finalement pas pu trouver un accord », avoue le gardien de but camerounais, qui est resté à l’Ajax Amsterdam en attendant de partir libre l’été prochain. Le club rhodanien a-t-il toujours dans ses chances ? Mystère et boule de gomme, car de l’aveu même d’Onana il y a du monde qui se bouscule, alors que l’Inter paraissait déjà avoir verrouillé ce dossier. « Je n’ai aucun accord avec un club, et j’ai déjà 15 équipes qui souhaitent me recruter », a précisé le portier de l’Ajax, qui affirme même être prêt à prolonger.