OL : Accusé Aulas, levez vous !

OL : Accusé Aulas, levez vous !

Icon Sport

Le président du Paris FC, Pierre Ferracci, s’en est de nouveau pris à Jean-Michel Aulas, qu’il accuse de ne pas assumer ses responsabilités. Les incidents lors du match entre le PFC et l’OL n’ont pas fini de faire jaser. 

Vendredi soir, le football français a vécu une énième soirée honteuse au stade Charléty. Une de plus, alors que le gouvernement venait de prendre des mesures pour mettre fin à la violence dans les stades. Des débordements puis des affrontements ont eu lieu entre supporters parisiens et lyonnais, entraînant un nouvel envahissement de terrain à la mi-temps du match de Coupe de France entre le Paris FC et l’OL. Pour le président du club francilien, Pierre Ferracci, la faute revient principalement au club rhodanien. Et si Jean-Michel Aulas a déjà pris des premières mesures, comme l’interdiction temporaire de déplacement de ses supporters, il ne va pas au bout des choses selon Pierre Ferracci. Ce dernier a envoyé des scuds au boss de l’OL dans des propos accordés au Parisien.

« Mais pourquoi ne les interdit-il pas du stade des Lumières ? »

« On s’est vu avec le délégué. Il cherchait encore par tous les moyens à fuir ses responsabilités. Je lui ai dit : "prends tes responsabilités et fais la même chose que Leproux au PSG". Mais il n’y a qu’à voir le brillant communiqué que Jean-Michel Aulas a sorti. Il interdit ses ultras de déplacement. Mais pourquoi ne les interdit-il pas du stade des Lumières ? Ça dévalue totalement son communiqué. Tous les supporters de Lyon qui ont pris leurs billets en parcage visiteur sont tracés, on a leur adresse électronique. C’est simple de les retrouver. Si les Bad Gones et Lyon 1950 ne veulent pas faire le ménage dans leurs rangs, il faut interdire ces deux groupes. Déjà, je considère qu’ils n’auraient jamais dû mettre les pieds à Paris et à Charléty », a lâché Pierre Ferracci, très remonté car il ne pourra peut-être pas échapper à des sanctions à cause de failles de sécurité.