Lyon : Garcia et Juninho, tension maximale à l'OL !

Lyon : Garcia et Juninho, tension maximale à l'OL !

L'Olympique Lyonnais doit battre Nice et attendre un résultat mitigé de Monaco à Lens pour espérer jouer la Ligue des champions. Juninho et Rudi Garcia sont sous haute pression.

Le Groupama Stadium sera vide dimanche soir au moment où Lyon jouera son ultime match de Ligue 1 d’une saison qui peut encore basculer du bon côté. Après un début de Championnat poussif, probablement en raison de la courte coupure liée à la participation au Final 8 2020, l’OL a subitement décollé au point même de rêver à un possible titre national. Mais au moment où Lille, le PSG et Monaco ne lâchaient rien, la formation de Rudi Garcia a lâché quelques points précieux. Et à l’entame des 90 dernières minutes du championnat, Lyon compte une longueur de retard sur l’AS Monaco et donc sur un ticket pour la Ligue des champions. Pour l’OL les choses sont claires, il faut battre Nice et attendre que Lens tienne tête à l’équipe de la Principauté. Vers 23 heures, on en saura plus sur l’avenir de l’Olympique Lyonnais, de son entraîneur et même de son directeur sportif.

Comme le fait remarquer Le Progrès, les techniciens s’enchaînent à l’OL et aucun ne semble trouver grâce aux yeux d’une partie des supporters. Cette situation n’échappe à personne et surtout pas à ceux qui pourraient être tentés de rejoindre la formation de Jean-Michel Aulas. Pour réussir à éviter que l’été soit trop chaud du côté de Lyon, il serait bon qu’Anthony Lopes et ses coéquipiers finissent sur le podium, sinon la cocotte-minute pourrait exploser. « Le problème des entraîneurs devient un réel problème à l’Olympique Lyonnais. L’un d’eux trouvera-t-il grâce un jour pour exercer son métier ? Rudi Garcia a bien l’intention de terminer sur une très bonne note, histoire de faire réfléchir. Cette soirée-là annoncera la constance, le maintien tout en haut, ou l’ouverture d’un nouveau projet. Le club lyonnais n’a plus rien gagné depuis 9 ans, et Juninho, lui aussi, est sous pression », fait à juste titre remarquer Christian Lanier, fin connaisseur de l’OL et conscient de l’importance de cette ultime journée de Ligue 1.