L'OL affronte un mercato « faussé » pour son attaquant

L'OL affronte un mercato « faussé » pour son attaquant

Photo Icon Sport

Après les départs de Bafé Gomis et Jimmy Briand, l’Olympique Lyonnais a le besoin impératif de recruter au moins un attaquant lors de ce mercato. Et les joueur offensifs sont probablement ceux les plus recherchés et donc les plus chers du mercato, même si la crise qui touche le football a évité une explosion totale des prix, du moins pour les footballeurs à vocation nationale. Du côté de l’OL, on s’est penché sur le dossier Jordan Ayew, l’attaquant ghanéen de l’OM ayant montré à Sochaux qu’il n’avait pas perdu ses qualités. Mais l’Olympique de Marseille ne paraît pas réellement vouloir le vendre à l’OL, et le prix du plus jeune des frères Ayew a tendance à rapidement enfler. Répondant au Progrès, un dirigeant de l’Olympique Lyonnais a reconnu que ce renfort offensif était un vrai problème compte tenu de l’écart entre les exigences des clubs vendeurs et des joueurs, et la réalité financière. « Le marché est faussé, et peu en rapport avec l’état actuel des clubs », a concédé, dans le quotidien régional, ce responsable de l’OL, conscient que le club rhodanien devra quand même faire un effort pour recruter un attaquant.