OL : 3 semaines qui vont changer l'histoire de Lyon

OL : 3 semaines qui vont changer l'histoire de Lyon

Après les départs annoncés de ses actionnaires, Pathé et IMG, l’Olympique Lyonnais devrait rapidement trouver leurs successeurs. Les prochains investisseurs pourraient être installés d’ici la fin du mois de mai, et permettre au club rhodanien de lancer les grandes manœuvres cet été.

Cette fois, c’est bel et bien terminé. Une semaine après la victoire à Marseille (0-3), l’Olympique Lyonnais a tout gâché en s’inclinant à Metz (3-2) dimanche. Résultat, les Gones perdent tout espoir de disputer une compétition européenne la saison prochaine. Un coup dur pour la direction qui peut d’ores et déjà se focaliser sur d’autres sujets importants. Sans parler du recrutement, le club rhodanien doit s’occuper de la succession de Pathé (19,36%) et IMG (19,85%), ses actionnaires qui ont annoncé leur départ.

Des recherches importantes pour l'avenir de l'OL

L’Olympique Lyonnais recherche activement de nouveaux investisseurs et a mandaté la banque Raine pour trouver les heureux élus. On parle d’un dossier capital pour l’avenir du club, dont les prochaines décisions dépendront en partie de ses futurs actionnaires. Il n’est donc pas étonnant d’apprendre que tout devrait être réglé assez rapidement. Selon les informations du journal L’Equipe, l’Olympique Lyonnais devrait être en mesure de boucler son nouvel organigramme d’ici la fin du mois de mai.

La banque Raine a en effet trouvé quatre investisseurs prêts à s’impliquer dans le projet des Gones. Tandis que le président Jean-Michel Aulas, qui cherche également de son côté, est annoncé en contact avec des Américains. Preuve que le patron du club n’est pas près de quitter le navire. Au contraire, dans ses critères de recherche, le dirigeant a fait savoir qu’il souhaitait rester aux commandes. Autrement dit, l’Olympique Lyonnais ne cherche que des actionnaires minoritaires et prêts à laisser la gestion aux décideurs actuels. Apparemment, le président et la banque mandatée ont trouvé ce qu’ils cherchaient.