Nantes : Augustin blacklisté, l'explication fait mal

Nantes : Augustin blacklisté, l'explication fait mal

Icon Sport

Successeur de Raymond Domenech à Nantes, Antoine Kombouaré vient de prendre quatre points sur six possibles face à Angers et l’OM.

Les débuts du coach kanak sur le banc des Canaris sont prometteurs. Et cette semaine, dans l’attente du match crucial sur la pelouse de Nîmes dimanche après-midi, l’ancien coach du PSG a fait quelques choix forts au sein de son effectif. En effet, trois joueurs ont été définitivement écartés du groupe et envoyés avec la réserve, à savoir Thomas Basila, Bridge Ndilu et… Jean-Kévin Augustin, ancien attaquant du Paris Saint-Germain, du RB Leipzig, de l'AS Monaco et de l’Equipe de France espoirs. Dans un entretien accordé à BeInSports, Antoine Kombouaré a justifié cette étonnante mise à l’écart, alors que Nantes ne peut pas vraiment se targuer de pouvoir compter sur un grand attaquant cette saison.

« Je suis arrivé ici il y a dix jours, et c’est ce que j’ai dit à mes joueurs. « J’ai dix jours pour travailler avec vous, observer quels sont les points forts et les faiblesses. » Aujourd’hui, j’ai pris la décision de réduire mon groupe, d’intégrer des jeunes. Partir avec un groupe que j’estime capable d’aller chercher le maintien. Mon métier, c’est de faire des choix. Je n’ai pas écarté les autres joueurs, c'est pour les mettre avec la réserve du FC Nantes pour voir comment ils réagissent avec le centre de formation » a justifié Antoine Kombouaré, pour qui la décision de mettre Jean-Kevin Augustin à l’écart n’est donc pas définitive. Reste que le message envoyé à l’ancien buteur du Red Bull Leipzig est limpide, Antoine Kombouaré ne compte pas sur lui pour l’aider à décrocher le maintien avec le FC Nantes. Dans L'Equipe, on apprend cependant que lors des séances collectives, l'attaquant formé au PSG était souvent à la traîne et avait clairement du mal à tenir physiquement le rythme. Ceci expliquant probablement cela.