FCN : L’équipe de Kombouaré parmi les machines de L1

FCN : L’équipe de Kombouaré parmi les machines de L1

Icon Sport

Vainqueur face au Stade Brestois (3-1) mercredi en Ligue 1, le FC Nantes a enregistré une deuxième victoire consécutive après celle obtenue à Angers (4-1) dimanche dernier. Deux performances qui confirment la puissance offensive des Canaris depuis la prise de fonction de leur entraîneur Antoine Kombouaré la saison dernière.

Sans faire de bruit, le FC Nantes remonte au classement de la Ligue 1. Après une inquiétante série de trois défaites consécutives, les Canaris ont bien redressé la barre avec des succès convaincants à Angers (4-1) le week-end dernier et face à Brest (3-1) mercredi. Sept buts inscrits en deux rencontres, c’est bien la preuve que les Nantais possèdent un certain talent offensif. Ce que confirme la Ligue de Football Professionnel avec une étonnante statistique.

Nantes derrière PLM

On apprend en effet que depuis la prise de fonction de l’entraîneur Antoine Kombouaré en février dernier, Nantes a inscrit 35 buts en Ligue 1. Il s’agit tout simplement du quatrième meilleur total sur la même période derrière l’Olympique de Marseille (37 buts), l’Olympique Lyonnais (39) et le Paris Saint-Germain (47). Un chiffre flatteur pour le technicien plutôt réputé pour la combativité et la rigueur défensive de ses équipes. La performance est aussi à souligner sachant que les Canaris n’ont pas forcément l’effectif le plus fourni dans le secteur offensif.

Cet été encore, le pensionnaire de la Beaujoire a perdu son créateur Imran Louza, transféré pour 10 millions d’euros à Watford. Pas de quoi entamer les velléités offensives de Nantes, ni les ambitions d’un Antoine Kombouaré pas totalement rassasié après le succès contre Brest. « Malgré le score, je ne suis pas resté tranquille sur le banc. Peut-être que j’avais envie de voir les garçons faire plus, faire mieux. Peut-être que je suis exigeant avec eux, mais c’est énorme ce qu’ils ont fait », a tout de même reconnu le technicien, fier de son équipe classée huitième après sept journées.