Monaco : Une plainte de plus contre Rybolovlev

Monaco : Une plainte de plus contre Rybolovlev

Photo Icon Sport

Déjà inculpé à Monaco pour « complicité d'atteinte à la vie privée », dans le cadre d'une nébuleuse affaire avec un marchand d'art, et visé la semaine passée par une plainte pour « corruption et trafic d'influence » déposée par une ancienne prochaine, Dimitri Rybolovlev est encore une fois ciblé par une plainte.

Le quotidien Monaco-Matin révèle en effet ce mercredi que le milliardaire russe, propriétaire de l'AS Monaco, fait l'objet d'une autre plainte pour « corruption, faux criminel et blanchiment ». C'est Yves Bouvier, le marchant d'art en procès avec Dimitri Rybolovlev qui en est l'auteur. L'avocat de Bouvier a précisé dans le quotidien régional les motifs de cette attaque frontale. « Cette plainte se fonde sur les révélations parues par voie de presse relatives à l'existence d'une collusion entre une partie de la hiérarchie judiciaire et administrative, et Monsieur Dmitri Rybolovlev. Elle vise à faire valoir la qualité de victime de Monsieur Yves Bouvier et à voir appliquer aux faits poursuivis leur exacte qualification pénale qui va bien au-delà d'un simple trafic d'influence », indique l’avocat. Pour mémoire, le patron de l'AS Monaco reproche à Yves Bouvier de l'avoir escroqué lors de l'achat d'oeuvres d'art, mais Dimitri Rybolovlev est lui soupçonné d'avoir usé de moyens illégaux pour aboutir à la condamnation de son adversaire.