L'arbitrage, « une calamité » pour Guy Lacombe

L'arbitrage, « une calamité » pour Guy Lacombe

Photo Icon Sport

C'est bien connu, quand les résultats ne sont pas là, ce sont tous les éléments qui semblent se monter contre soi. Monaco en a encore fait l'amère expérience ce dimanche face à l'ASSE. Sans être excellents, les hommes de Guy Lacombe avaient largement les moyens de revenir au score face à des Stéphanois qui se sont repliés en défense après l'ouverture du score. Mais la maladresse des attaquants ainsi que l'arbitrage n'ont pas joué en la faveur des monégasques. Guy Lacombe, expulsé pour s'être trop agité sur le banc de touche, regrettait encore le penalty non sifflé pour l'ASM, à la suite d'une main dans la surface de Bocanegra.

 

« Les événements ne sont pas allés dans le sens du match. On ne méritait pas d’être menés au score, ensuite on a fait ce qu’il fallait pour revenir mais la réussite ne nous a pas aidés. Et puis l’arbitrage nous est une nouvelle fois défavorable. C’est une calamité de voir comment ça se passe pour nous depuis le début de saison. Cela fait partie de l’adversité que l’on doit surmonter. Le penalty aurait pu changer beaucoup de choses au niveau de la physionomie du match. Ce n’est pas la peine de nous (les entraîneurs) convoquer à Paris en début de saison pour nous dire que toutes les mains décollées dans la surface seront sanctionnées d’une faute. Apparemment, c’est un règlement qu’on applique pour les autres, mais pas pour Monaco » regrette Guy Lacombe, qui sait désormais que ses jours sont comptés sur le Rocher, Monaco étant 17e de Ligue 1 avec seulement deux victoires en championnat jusqu'alors.