Vente OM : La Suisse relance la rumeur du Prince Al-Walid

Vente OM : La Suisse relance la rumeur du Prince Al-Walid

Alors que des rumeurs autour d'une éventuelle vente de l'OM circulent toujours, un quotidien suisse affirme que le Prince saoudien Al-Walid pourrait être intéressé.

Après des mois de conflit avec le peuple marseillais, Jacques-Henri Eyraud a été écarté de son poste de président de l'Olympique de Marseille. L'ennemi public numéro 1 des supporters a donc laissé son poste à Pablo Longoria, dans une passation de pouvoir digne de lui. Un nouvel entraîneur, un nouveau président... C'est toute la structure du club qui a été réorganisée. Un signe de la part de Frank McCourt pour réaffirmer sa volonté de s'investir durablement à Marseille ? Pas forcément. Bien que le dirigeant américain ait encore clamé samedi que le club n'était pas à vendre, la réalité pourrait être toute autre, alors que des rumeurs d'un intérêt d'investisseurs saoudiens reviennent avec insistance depuis plusieurs semaines.

En effet, au sein d'un article au sujet de la vente du club, le média suisse Le Temps relaie des propos d'un adjoint au maire marseillais. « Al-Walid a jusque-là démenti les rumeurs, mais le fait est que l’OM pourrait l’attirer. N’oubliez pas non plus qu’il s’agit du club préféré du chef de l’Etat Emmanuel Macron… » a déclaré l'un des adjoint de Benoit Payan. En effet, il y a une dizaine de jours, un conseiller du prince saoudien avait formellement démenti les rumeurs d'un accord déjà existant pour le rachat de l'OM. Toutefois, un intérêt existe donc réellement autour du club si l'on en croit cet élu phocéen. Si l'imbroglio autour des droits TV de la Ligue 1 ainsi que la crise liée au Covid-19 font figure d'obstacles dans les négociations, les prochaines semaines risquent d'être décisives pour le futur de l'Olympique de Marseille. Et cela même si Frank McCourt a répété ce lundi au maire de la cité phocéenne qu'il n'envisageait pas du tout de vendre l'OM, maintenant ou même plus tard.