OM : Eyraud donne les clés à Longoria dans une scène surréaliste

OM : Eyraud donne les clés à Longoria dans une scène surréaliste

Tandis que Frank McCourt est arrivé à Marseille ce lundi pour un séjour de 48 heures Jacques-Henri Eyraud a laissé sa place à Pablo Longoria. Mais pas de manière classique.

Roi de la communication 2.0, Jacques-Henri Eyraud ne pouvait pas discrètement quitter l’Olympique de Marseille après l’annonce de son remplacement par Pablo Longoria. Là où Vincent Labrune et Jean-Claude Dassier, pour ne citer qu’eux, avaient rapidement fait la place, sans en rajouter, celui qui a gagné le titre de « pire » président de l’histoire de l’OM a mis les formes au moment de laisser sa place à son ancien « head of football ». Comme le raconte La Provence, Jacques-Henri Eyraud a mis en scène sa passation de pouvoir, histoire que l’ensemble du personnel, à qui il avait reproché d’être trop « local » puisse assister à son départ. 

Eyraud n'a pas assisté à OM-OL

Tout cela s’est passé avant la réception de l’Olympique Lyonnais au Vélodrome, le désormais ancien président du club phocéen n’ayant pas assisté au choc OM-OL. « Dans une séquence en visio à l’attention des salariés de l’OM, Jacques-Henri Eyraud a donné symboliquement les clés de la maison ciel et blanc et du Vélodrome à Pablo Longoria, son successeur. Tiré à quatre épingles, le jeune Espagnol (34 ans) les a acceptées dans un grand sourire. Une passation de pouvoirs ressemblant, toutes proportions gardées, à celle des chefs d’État », explique le quotidien régional, qui précise que le dernier acte de JHE comme président de l’Olympique de Marseille aura été de recevoir les clubs affiliés à OM Next Generation, dossier qui restera une des rares réussites de Jacques-Henri Eyraud. En attendant de savoir ce que Frank McCourt a vraiment décidé concernant son ancien président, c'est désormais Pablo Longoria qui a les clés de l'OM. A lui d'en faire bon usage.