Mercato : Exit Matuidi et Tolisso, la Juve change son fusil d'épaule

Mercato : Exit Matuidi et Tolisso, la Juve change son fusil d'épaule

Photo Icon Sport

Méconnu en France, mais scintillant sous le maillot du Séville FC depuis le début de la saison, Steven N'Zonzi est pisté par les plus grands clubs européens, que ce soit en Espagne, en Allemagne ou bien en Italie.

Recruté par le Séville d'Unai Emery à l'été 2015 après un passage de trois saisons à Stoke, Steven N'Zonzi a franchi un nouveau palier cette saison sous les ordres de Jorge Sampaoli. Titulaire indiscutable dans l'entrejeu, il acquiert petit à petit une très bonne réputation de l'autre côté des Pyrénées alors que son nom est évoqué pour intégrer potentiellement l'équipe de France à l'avenir. Grâce à son très bon début de saison, durant lequel il a même marqué trois buts en 17 matchs, le milieu de terrain tricolore est suivi de près par Chelsea, mais aussi par Barcelone, qui ambitionne même de le recruter dès l'été prochain pour en faire le remplaçant attitré de Busquets. Si ces deux pistes européennes sont reluisantes, celle menant à la Juventus l'est tout autant...

En effet, comme le révèle le journal Mundo Deportivo, le club turinois est entré dans la danse pour s'attacher les services du joueur de 27 ans. À la recherche d'un renfort de poids au milieu de terrain pour compenser le départ estival de Pogba à MU, la Juve cible déjà plusieurs joueurs français comme Blaise Matuidi (PSG) ou Corentin Tolisso (OL), mais c'est donc vers Séville que la Vieille Dame pourrait se tourner. Ce dossier N'Zonzi a en plus l'avantage d'être moins onéreux. Si Paris et Lyon demandent au moins 40 millions d'euros pour vendre leur cadre, le joueur andalou, lui, dispose d'une clause libératoire de 30 ME, que Séville essaye d'augmenter en tentant de le prolonger avant l'ouverture du mercato hivernal, qui pourrait donc être mouvementé pour l'ancien international espoir français.

Share