Le bilan cash sur l'ASSE en Europe signé Christophe Galtier

Le bilan cash sur l'ASSE en Europe signé Christophe Galtier

Photo Icon Sport

Quarante-huit heures après l’élimination de son équipe en Europa League, Christophe Galtier est revenu sur les performances européennes de l’AS Saint-Etienne. Et à la veille du déplacement des Verts à Nice, l’entraîneur de l’ASSE n’a pas cherché de fausses excuses. Pour Christophe Galtier, si les joueurs stéphanois ont été éliminés, ce qu’ils ne méritaient pas mieux, le technicien de Sainté pointant évidemment l’absence totale de réalisme des Verts dans cette épreuve.

« Avec le recul, nous ne pouvions pas espérer mieux dans cette compétition à partir du moment où nous n’avons marqué trop peu de buts. La différence s’est faite sur un plan offensif. Excepté notre premier déplacement à Qarabag, nous avons toujours eu des temps forts dans nos matches, mais nous n’avons pas su marquer donc gagner. Ce fut encore le cas, jeudi soir, face à Dnipro. Au haut niveau, l’efficacité est un élément important. Sans elle, nous ne pouvions pas passer au niveau européen. C’est la réalité. Nous n’avons marqué que deux buts et n’avons pas gagné de match. Notre élimination est logique. Les deux équipes qualifiées, l’Inter et Dnipro, sont celles qui avaient le plus d’expérience en Coupe d’Europe. Ce n’est pas un échec, mais une déception. Nous n’avions pas les moyens de gagner cette compétition même si nous aurions apprécié de continuer l’aventure. Au niveau de la préparation, de l’organisation et de la gestion de l’effectif,  nous avons tout mis en œuvre pour nous qualifier. Ceci dit, c’était très important d’y participer. Cette expérience va permettre au club de progresser à tous les niveaux », retient quand même Christophe Galtier, qui souhaite positiver malgré tout. En continuant à aligner les bonnes performances en Ligue 1, l’ASSE pourrait retrouver l’Europe dès l’été prochain, de quoi profiter de cette expérience.

Share