La L1 est si dure, que l'ASSE n'ose pas parler du podium

La L1 est si dure, que l'ASSE n'ose pas parler du podium

Photo Icon Sport

Dans l’ombre du fameux trio « PLM » (Paris, Lyon, Marseille), l’AS Saint-Etienne fait son chemin sans faire de bruit. Et pourtant, les Verts pointent à la troisième place devant le Paris Saint-Germain en championnat. De quoi imaginer un sprint final à quatre pour le podium, même si la quatrième place conviendrait parfaitement à l’ASSE : « Nous sommes gentiment derrière le top. Avant la saison, il a été défini que la quatrième place, la même que l’année dernière, serait le maximum, a confié Ricky van Wolfswinkel au magazine néerlandais Voetbal International. C’est toujours l’objectif et ce serait un accomplissement pour l’équipe. Ce championnat est si dur, nous sommes maintenant devant des clubs comme le Paris Saint-Germain, Bordeaux et Monaco. Cela en dit beaucoup. » 

Prudent, l’attaquant prêté par Norwich l’est aussi lorsqu’il évoque son avenir, lui qui doit convaincre ses dirigeants de lever l’option d’achat assortie à son prêt : « Saint-Etienne a une option d’achat en fin de saison, mais pour l’instant je me concentre seulement sur ma saison. Si nous continuons ces bonnes performances avec l’équipe, alors nous verrons ce qui m’arrive dans le futur », a simplement commenté celui dont le transfert coûterait six millions d’euros à l’ASSE.

Share