L'ASSE évitera un clash au mercato

L'ASSE évitera un clash au mercato

Photo Icon Sport

Désireux de quitter Saint-Etienne en raison du manque d’ambition des Verts, qui ne veulent en effet pas attirer de joueurs qui ne rentrent pas dans leur grille salariale stricte, Max-Alain Gradel a surpris son monde en refusant plusieurs offres de Russie ou du Qatar, pour se positionner en faveur d’un transfert à Bournemouth. Un club qui monte en Premier League et que l’Ivorien connaît bien pour y avoir déjà évolué, mais ce n’est pas un bond en avant sportif évident. Surtout, pour l’ASSE, c’est un énorme manque à gagner pour le moment, puisque le promu ne propose que 5 ME, pour un joueur mis à prix à 10 ME. Le club stéphanois a réagi à cela, expliquant que si personne ne mettait le montant exigé, Gradel resterait tout simplement chez les Verts, où il a encore deux ans de contrat. Message reçu par l’intéressé en tout cas. 

Gradel n'ira pas au clash

« J’appartiens toujours à Saint-Étienne. Il me reste deux ans de contrat. Je n’irai pas au clash. Ça reste mon club. C’est vrai que j’ai aussi envie d’aller voir ailleurs. J’ai besoin de quelque chose de nouveau. Mais s’ils n’acceptent pas de me vendre, je ne pourrais rien contre et je rentrerais au club », a expliqué le récent champion d’Afrique à France Football. Un discours rassurant pour l’ASSE, qui se prépare à récupérer son attaquant vedette à son retour de vacances, mais va tout de même devoir chercher son remplaçant, car Gradel reste bel et bien sur le départ pour cet été. 

Share