L'ASSE croit pouvoir garder sa bonne pioche du mercato

L'ASSE croit pouvoir garder sa bonne pioche du mercato

Photo Icon Sport

Un mauvais choix sans réelle conséquence, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier le départ de Benoît Trémoulinas au Dynamo Kiev lors du dernier mercato estival. Car l’ancien Bordelais ne s’est jamais imposé en Ukraine et a rapidement décidé de revenir en Ligue 1, et plus précisément en prêt à l’AS Saint-Etienne. Un bien meilleur choix au vu des prestations réalisées par Trémoulinas, lui qui a sensiblement fait pencher le jeu des Verts sur son côté gauche. Et ses performances n’ont pas échappé à Didier Deschamps qui l’a inscrit dans sa liste pour le Mondial en tant que réserviste. C’est donc avec un statut d’international français que le Réunionnais pourrait revenir à Kiev, à moins que les dirigeants stéphanois ne parviennent à un accord définitif avec leurs homologues ukrainiens, ce qu’espère vivement Roland Romeyer.

« J’ai bon espoir qu’on trouve un accord, a admis le dirigeant de l’ASSE au cours d’un déjeuner avec la presse. Le joueur a envie de rester. On ne touchera pas à notre salary cap. Mais dans notre système, il y a une part de fixe et une part variable qui nous permet de récompenser les joueurs qui le méritent. Mais il faudra aussi que l’on discute avec Kiev. » Rappelons que le Dynamo Kiev avait acheté Trémoulinas pour 6,5 millions d’euros à Bordeaux l’été dernier.

Share