ASSE : Anderlecht, OL, Béric en version commando

ASSE : Anderlecht, OL, Béric en version commando

Photo Icon Sport

Victime d’une hécatombe assez incroyable en ce qui concerne l’état de santé de son effectif, Christophe Galtier est surtout gêné pour composer sa défense.

Devant, il reste du monde même si les joueurs commencent aussi à tomber comme des mouches. Alexander Soderlund était malade dimanche, et n’a pas pu être mis sur la feuille de match, laissant à Robert Béric le soin de mener l’attaque des Verts. Le Slovène sait le faire à merveille, même s’il est sorti avant l’heure en raison d’une douleur à la cuisse. Pas très rassurant avant un programme chargé avec Anderlecht et Lyon, mais l’ancien du Rapid de Vienne ne compte pas manquer une miette de la saison stéphanoise, lui qui a été longuement blessé au genou lors du précédent exercice. Résultat, comme il l’affirme à butfootballclub, Béric compte bien être de la partie pour jouer les Belges jeudi.

« J'ai ressenti une gêne, en haut de la cuisse. J'ai demandé à sortir, j'ai préféré laisser ma place. On a encore deux matches à jouer avant la trêve internationale et ils sont très importants. J'espère être opérationnel jeudi. C'est l'objectif. On va voir comment cette douleur évolue mais je vais tout mettre en œuvre pour pouvoir jouer », a promis Robert Béric, qui sait qu’après le nul arraché à Hanovre, une victoire face à Anderlecht mettrait l’ASSE en position très confortable pour la qualification dans cette poule d’Europa League.

Share