Le PSG a un coach très classe, la preuve

Le PSG a un coach très classe, la preuve

Photo Icon Sport

Le 14 février est une date que Laurent Blanc et les supporters du PSG n’oublieront pas. Ce samedi-là, alors que le Paris Saint-Germain menait 2-0 contre Caen et gérait tranquillement le match, trois joueurs s’étaient blessés, et réduit à neuf en fin de match, le club de la capitale avait vu la formation normande revenir à 2-2 dans un invraisemblable scénario à l’ultime seconde. Evoquant dans l’Equipe ce match, Patrice Garande admet sans peine qu’il a été épaté par l’attitude de Laurent Blanc après la rencontre et quelques mois plus tard il loue encore les mérites de l’entraîneur du PSG.

Blanc a été zen après PSG-Caen

« J’ai senti Laurent Blanc incrédule, un peu sonné, ne comprenant pas ce qu'il s'était passé. Mais, surtout, je l'ai trouvé très digne, très classe, lorsqu'il m'a salué. À sa place, je l'aurais sûrement très mal vécu. Quand tu es le PSG, que tu as en face de toi une équipe qui lutte pour le maintien, que tu mènes 2-0 et que ça se termine comme ça, tu as forcément les boules. Surtout quand tu sais comment cela risque de se passer après, avec les médias qui vont te tomber dessus pour ta façon de gérer les remplacements. Ce qui n'a d'ailleurs pas manqué d'arriver. C'était particulièrement injuste, car il n'y était vraiment pour rien. C'était la fatalité », avoue le technicien caennais, qui est lui plutôt du genre sanguin. Laurent Blanc appréciera cet hommage à sa juste valeur.

Share