De Pescara au PSG, Verratti n’a pas eu le choix

De Pescara au PSG, Verratti n’a pas eu le choix

Photo Icon Sport

Arrivé sur la pointe des pieds et dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic en 2012, Marco Verratti est désormais l’une des pièces maîtresses du Paris Saint-Germain. C’est dire à quel point l’Italien a évolué, lui qui ne regrette absolument pas son transfert. De toute façon, celui qui avait été recruté pour environ 14 millions d’euros (bonus compris) n’a pas vraiment eu le choix lorsque l’offre parisienne est parvenue à son club formateur.

« Des regrets d’avoir quitté Pescara ? Non, ça voudrait dire que je ne suis pas bien ici. Pour le club comme pour moi, c’était un choix qu’il était impossible de refuser. Les dirigeants ont pris beaucoup d’argent pour reconstruire une équipe et moi j’ai eu la possibilité de me confronter à de grands champions, et c’est ce dont je rêvais depuis que je suis gosse. Je n’ai pas de regrets, seulement de grands souvenirs », a confié le milieu de 22 ans à L’Equipe Magazine, avant d’évoquer sa relation si particulière avec Carlo Ancelotti, son premier entraîneur au PSG désormais au Real Madrid.

« Il m’a tout de suite compris et m’a mis dans les bonnes conditions pour que je m’adapte au plus vite, a expliqué Verratti. J’avais 18 ans et, à cet âge, c’est difficile. Il m’a beaucoup aidé en dehors du terrain aussi. Il m’a conseillé sur la façon de se comporter, on peut dire qu’il a été un père pour moi dans le monde du foot. » D’où les rumeurs autour d’un intérêt du Real qui réapparaissent à chaque mercato.

Share