Chantôme aurait mal vécu d’être Beckham ou Ibrahimovic

Chantôme aurait mal vécu d’être Beckham ou Ibrahimovic

Photo Icon Sport

Il était l’un des derniers membres historiques du Paris SG, parmi ceux qui ont connu la lutte pour le maintien en Ligue 1, les aventures dans les Coupes nationales ou la grosse ambiance du Parc des Princes. Mais à force de rester sur le banc de touche, le milieu de terrain a fini par prendre la direction de Bordeaux, où il est désormais titulaire. Clément Chantôme savoure donc ce changement de cap radical dans sa carrière, surtout que le Paris SG surmédiatisé n’était pas vraiment sa tasse de thé, comme il le confie dans un entretien à Sud-Ouest.   

« Le changement de Paris à Bordeaux ne me dérange pas (rire). Je l'ai vécu très sereinement. Je suis quelqu'un d'assez discret, qui ne s'exprime pas beaucoup. J'essaie d'être juste quand je parle. Je ne me suis pas mis de pression par rapport à ça : le but est de bien faire mon métier. A Paris, j’ai appris à être vraiment professionnel. Chaque jour, pas une fois de temps en temps. Ces joueurs-là sont impressionnants sur ces petits détails. Ils ne laissent rien au hasard. C'est le message que j'essaie de faire passer ici. J'espère être un minimum écouté. Les stars à Paris ? C'est vrai que c'est beaucoup… On s'en rendait surtout compte à l'étranger avec Ibra. Des gens qui restent la nuit dehors pour crier son nom, des trucs improbables (rire). Beckham ne pouvait pas aller dans une boutique sans qu'ils ferment le magasin… À leur place, avec ma personnalité, j'aurais eu du mal à le vivre », a confié le milieu de terrain bordelais, qui a tout de même bien profité de ses 10 ans de présence au PSG pour se construire un joli palmarès avec deux titres de champions, et deux coupes nationales. 

Share