Lens prie pour affronter un PSG rêveur…

Lens prie pour affronter un PSG rêveur…

Photo Icon Sport

Sans ses supporters interdits de déplacement, le Racing Club de Lens va tenter de faire un résultat sur la pelouse du Paris Saint-Germain samedi (17h). Mais pour Antoine Kombouaré, les Sang et Or n’ont aucune chance face au vrai PSG. A moins que les Parisiens n’aient déjà la tête à Stamford Bridge, ce qui permettrait aux Lensois de mettre fin à leur série de huit matchs sans victoire en championnat. 

« Notre situation sportive est très compliquée mais on ne va pas lâcher, a prévenu l’entraîneur du 19e de Ligue 1. Ce n’est pas faute de vouloir gagner des matchs. Mais il manque toujours un petit quelque chose. Pour ne pas lâcher, il faut y croire. On se doit de se battre tous les jours, peu importe le classement. On a envie de gagner enfin ! Il faut remercier les supporters. Ils ne s’en prennent pas à nous, ils nous soutiennent malgré notre situation sportive. On voulait leur soutien au Parc. Mais on a fait une connerie, on la paye. On ne donne pas aux supporters ce qu’ils méritent. C’est frustrant. On ne mérite pas toute la sympathie des supporters. Aujourd’hui on n’est pas à l’heure du bilan. Il reste onze journées. Il ne faut pas nous enterrer », a poursuivi Kombouaré, pas inquiet à l’idée de remettre les pieds au Parc des Princes.

« Si le PSG joue sur sa valeur samedi, on ne va pas exister. Il faut espérer que le PSG ait déjà la tête à Chelsea. Il faudra profiter des moments de repos que le PSG se permet pendant un match, a-t-il envisagé. A l’aller, on ne voulait pas prendre de fessée (3-1, 10e journée). Samedi, ça ne sera pas le cas. Il ne faudra surtout pas perdre. Ca va me faire quelque chose de retourner au Parc des Princes. Mais ce qui m’intéresse, c’est mon équipe. L’émotion de retrouver ce stade est secondaire. L’accueil du Parc ? Je m’en fous complètement. J’ai occupé tous les postes au PSG. J’ai gagné des titres. C’est un club qui reste gravé. Quand je suis évincé d’un club, ce n’est pas un échec pour moi. Juste une épreuve dans la vie d’un homme. J’ai encore beaucoup d’amis au PSG. J’ai envie qu’il gagne la Ligue des champions. » Kombouaré pourra au moins se rassurer en sachant que Laurent Blanc devrait effectuer un léger turn-over. 

Share