Les notes de France – Suède

Les notes de France – Suède

Photo Icon Sport

Mandanda 7 : Nouvelle sollicitation et nouveau match impeccable pour le gardien marseillais. Impeccable dans ses prises de balle, précis et rapide dans sa relance, au pied comme à la main, il donne de la voix et montre de l’assurance. 
Sagna 6 : Match très solide du latéral de City, qui a beaucoup donné, et a répondu présent physiquement. Le bon choix dans le jeu court, peu d’erreurs techniques, son pêché mignon en général, mais un manque de lucidité dans le dernier geste sur quelques actions.
Varane 7 : Impérial. Une accélération qui étonne toujours vue sa taille et sa carrure, mais vitale pour empêcher les adversaires d’aller au but. Relance impeccable et belle complémentarité avec Mangala, y compris dans l’alignement. Jeu de tête et presque tous les duels gagnés. 
Mangala 5,5 : S’est bien entendu avec Varane, qui rassure beaucoup, et est allé au charbon sur quelques duels. Toutefois, des relances moins assurées et une tendance à se jeter qui pourrait faire mal face à des attaquants de plus haut niveau.
Kurzawa 6,5 : Une première titularisation prometteuse, même si elle a été brutalement interrompue par une blessure. Grosse présence offensive, au détriment tout de même du repli parfois en retard, mais des centres intéressants et une belle entente avec Valbuena. 
Guilavogui 5 : Son gabarit pratique pour couper les actions et les transmissions l’empêche toutefois d’être utile dans les phases offensives. Un jeu de passe assez limité et quelques erreurs dans l’orientation, même s’il a surtout alimenté Pogba. 
Pogba 6 : Du mieux par rapport au match brouillon face à l’Albanie, il a beaucoup écarté, a porté le ballon quand c’était nécessaire et a tenté sa chance. Quelques ouvertures intéressantes, mais il a manqué l’étincelle pour faire l’action qui aurait permis de faire la différence plus tôt. 
Payet 4 : Titulaire, le Marseillais n’a pas saisi sa chance. Il a tenté de se montrer disponible, mais n’a pas porté le danger, et a manqué de punch dans les derniers mètres. Peu de centres qui sont arrivés, et peu de poids dans le jeu offensif, il s’est même effacé progressivement avant de sortir. 
Valbuena 6 : Pas vraiment dans la forme de sa vie, Petit Vélo anime néanmoins et donne du rythme. Il combine et tente de trouver des solutions qui changent un peu des attaques parfois stéréotypées des Bleus. Entente intéressante avec Kurzawa même si cela n’a pas payé. 
Griezmann 6 : Moins performant que lorsqu’il sort du banc, l’ailier tricolore a néanmoins beaucoup donné, grattant même plusieurs ballons sur des beaux retours défensifs. Il a manqué une belle occasion en première période, a beaucoup tourné autour de Gignac, se transformant presque en meneur de jeu, même si le jeu dans le petit périmètre n’a pas payé. Quelques prises de balle de haut niveau, qui mériteraient une prise de risque plus grande dans la foulée. 
Gignac 5,5 : Grosse débauche d’énergie, et une belle disponibilité, puisqu’il a été cherché, et a même parfois été trouvé. Avec un soupçon de réussite, il aurait pu ouvrir le score, mais il a tout de même montré qu’il pouvait peser sur une défense, même si celle-ci était plutôt physique. 

Share