Mercato : Luis Campos met fin aux rumeurs

Mercato : Luis Campos met fin aux rumeurs

Icon Sport

Les grands joueurs mis à part, Luis Campos sera sûrement l’acteur le plus courtisé sur le marché des transferts au cours des prochaines semaines. Et pas que par l'Olympique de Marseille.

Si le LOSC est aujourd’hui en passe d’être champion de France, confortablement installé dans le fauteuil de leader de la Ligue 1 avec trois points d’avance sur le PSG à deux journées de la fin, c’est en grande partie grâce à Luis Campos. Si le travail de Christophe Galtier avec son groupe est remarquable, les joueurs de l’entraîneur français, c’est le recruteur portugais qui les a fait venir à Lille. Sans l’ancien conseiller de Gérard Lopez, les Dogues n’en seraient donc pas là. Et sachant que Campos n’est pas à son premier coup d’essai, vu qu’il avait déjà pleinement participé au sacre de l’AS Monaco en 2017, le scout est courtisé de tous les côtés. Ces derniers jours, son nom a été évoqué au Real Madrid, où Florentino Pérez envisagerait de lui offrir un poste de consultant sportif. Mais aussi à Southampton, au Genoa ou à Valence, trois clubs dans le viseur de Gérard Lopez dans le cadre d’une opération de rachat.

« Je n'ai encore pris aucune décision »

Toutefois, Campos a tenu à démentir ces dernières rumeurs, vu qu’il ne collabore plus avec l’ancien président de Lille. « Certaines spéculations me poussent à prendre la parole. Pour information, ma relation professionnelle avec Gérard Lopez est terminée. Celle-ci s'est achevée il y a plusieurs mois déjà, et ce dossier est désormais géré par mes avocats. Il existe de nombreuses rumeurs sur mon futur professionnel, ce qui est typique à ce stade de la saison. Je tiens à dire très clairement que je n'ai encore pris aucune décision quant à mon avenir professionnel », a avoué, sur RMC, Campos, qui reste donc sur le marché. De quoi aiguiser l'appétit des plus grands clubs européens, et de l'Olympique de Marseille, puisque le nom de Luis Campos a souvent circulé à l'OM et pas uniquement dans le cas d'un rachat du club phocéen.