Mercato : Lens, PSG ou OL, Clauss donne sa langue au chat

Mercato : Lens, PSG ou OL, Clauss donne sa langue au chat

Icon Sport

Sous contrat avec le RC Lens jusqu’en juin 2023, Jonathan Clauss sera à un tournant de sa carrière à la fin de la saison.

Et pour cause, l’international français du Racing Club de Lens devra impérativement prolonger ou partir, afin que les Sang et Or soient certains de ne pas perdre l’un de leurs meilleurs joueurs pour zéro euro dans un an. Plusieurs gros clubs de Ligue 1 ont déjà manifesté leur intérêt pour récupérer Jonathan Clauss à l'issue de la saison. C'est notamment le cas du PSG mais surtout de l’OL, qui aimerait beaucoup enrôler le défenseur du RC Lens, qui cartonne depuis deux ans au point d’avoir été récompensé par Didier Deschamps avec deux sélections en Equipe de France lors des matchs amicaux contre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud. Interrogé par RMC Sport sur son avenir, Jonathan Clauss a expliqué que pour l’heure, il était toujours indécis et totalement dans le flou. Ce qui n’est pas totalement de nature à rassurer les supporters lensois.

Clauss indécis au sujet de son avenir

« Je suis sous contrat à Lens jusqu'en 2023. Je ne me pose pas plus de question que ça actuellement. Il y a une fin de saison excitante à jouer, peut-être l'Équipe de France derrière si tout se passe bien. Aujourd'hui, je ne sais pas vraiment où est-ce que je vais aller si je suis amené à partir, ou si je vais rester. Cela ne me concerne pas à l'instant t. J'ai assez de choses à penser pour ne pas me rajouter des choses dans la tête. Pour le moment, c'est assez flou. Aujourd'hui, j'ai un contrat, je suis Lensois et, pour l'instant, je reste Lensois la saison prochaine » a lancé Jonathan Clauss, qui se verrait bien découvrir la coupe d’Europe à 29 ans… ce qui ne sera pas possible à l’Olympique Lyonnais. Quant à la piste parisienne, elle aurait l’inconvénient de réduire son temps de jeu et par conséquent ses chances de disputer la Coupe du monde avec l’Equipe de France. Le choix de Jonathan Clauss n’est donc pas simple à prendre dans l’optique du prochain mercato.