Mercato : L'avenir d'Haaland totalement remis en cause

Mercato : L'avenir d'Haaland totalement remis en cause

De retour aux affaires après une longue blessure à la hanche, Erling Haaland refait déjà parler de lui dans la rubrique mercato du côté du Borussia Dortmund.

Quel va être l’avenir d’Erling Haaland ? Personne ne le sait pour l’instant. Mais après avoir un peu fait le tour de la question à Dortmund, où il a marqué 71 buts en 70 matchs depuis son arrivée en provenance de Salzbourg en janvier 2020, l’attaquant de 21 ans aura sûrement des envies d’ailleurs en vue de la saison prochaine. Arrivé au BvB contre un chèque de 20 millions d’euros, Haaland pourrait repartir pour quatre fois plus cher dans un autre grand club européen. En effet, selon les médias allemands, l'international norvégien disposerait d'une clause libératoire comprise entre 75 et 90 ME pour le prochain mercato estival. Une tendance pas du tout validée par Hans-Joachim Watzke. « Je ne peux pas confirmer qu'une clause de résiliation existe dans le contrat d’Haaland. Plus de 90 % de nos contrats avec les joueurs ne contiennent pas de clause de résiliation… », a lancé le directeur général de Dortmund sur Sport1

Un transfert de 100 ME pour Haaland ?

Une déclaration lourde de sens, puisqu’en fait, Haaland pourrait coûter 100 ME à son futur club. En effet, si Watzke a nié l'existence d’une clause, le Norvégien aurait quand même un bon de sortie fixé à ce prix-là pour 2022. Avec cette révélation médiatique, le BvB cherche en tout cas à brouiller les cartes. Afin de prolonger le contrat d’Haaland, qui court pour l’instant jusqu’en 2024, via une offre irrefusable avec un salaire de 18 millions d’euros par saison. Ce serait alors un énorme coup de tonnerre, même si peu probable. Mais si la nouvelle terreur du football européen avec Kylian Mbappé a vraiment envie de découvrir un autre projet, alors que le Real Madrid et le PSG s’intéressent à lui, l’avant-centre pourrait bien rester sur sa parole actuelle. Et la guerre pour le recruter pourrait alors être féroce, surtout si le Real venait à chiper Mbappé libre…