FCGB : Bordeaux leur a déclaré la guerre au mercato, ils seront sans pitié

FCGB : Bordeaux leur a déclaré la guerre au mercato, ils seront sans pitié

Photo Icon Sport

A une dizaine de jours de la fin du mercato, Bordeaux espère encore quelques mouvements.

On parle bien sûr d’arrivées, mais aussi de départs souhaités depuis plusieurs semaines. Le club aquitain a même ouvert un loft dans lequel cinq joueurs résistent encore. Il s’agit de Paul Baysse, Thomas Carrique, Younousse Sankharé, Jonathan Cafu et Alexandre Mendy. Autant d’indésirables qui s’entraînent soit sur un terrain annexe pendant le travail du groupe, soit avant ou après la séance de l'entraîneur Paulo Sousa.

Une véritable humiliation dénoncée par l’UNFP et par les principaux concernés. « C'est une situation très difficile à vivre, a confié l’un des lofteurs au quotidien Le Parisien. Je ne céderai pas. » En effet, les cinq Girondins n’accepteront pas de résilier leur contrat sans récupérer l’intégralité de leurs salaires. Ni de rejoindre n’importe quel club, à l’image de Sankharé qui n’a pas trouvé d’accord avec Leganés.

Sousa refuse de céder

Mais de son côté, Paulo Sousa ne craquera pas non plus. « Ce ne sont pas des joueurs que l'on veut dans l'effectif pour différentes raisons, de jeu, de personnalité, expliquait le Portugais. Mais ils travaillent avec un membre du staff afin qu'ils soient prêts pour leur future destination. J'espère qu'ils trouveront. » Si ce n’est pas le cas, le règlement obligera Bordeaux à les réintégrer après la fin du mercato.