Angers et le Paris FC privés de mercato !

Angers et le Paris FC privés de mercato !

Le Paris FC (L2) et le SCO d’Angers (L1) ne pourront pas recruter cet été sur le marché des transferts.

La décision est tombée du côté de la commission de discipline de la FIFA, qui s’est penchée sur des irrégularités sur les derniers transferts des deux clubs. Depuis 2020, de nouvelles dispositions concernant les transferts relais ont été prises, et les deux clubs français ont donc été épinglés avec chacun une amende de 27.300 euros. L’affaire tourne autour du cas de Kevin Bemanga, qui a été recruté par le Paris FC en provenance de Xerez, en D4 espagnole. Le milieu de terrain de 23 ans n’a fait qu’un bout de match avec la réserve du Paris FC avant de s’engager quelques semaines plus tard à Angers pour trois saisons et d’être prêté au FC Sion. Au passage, le Paris FC a récupéré un montant de transfert et un pourcentage à la revente pour un joueur qui n’a pas joué en pro et s’est rapidement blessé. Pour la FIFA, c’est une démarche illégale effectuée en vue de ne pas payer les indemnités de transfert à son ancien club. Le SCO d’Angers a annoncé avoir fait appel, non sans avoir fait savoir son étonnement. 

« Je suis pour le moins surpris. On découvre totalement cette sanction, rien ne présageait en arriver là. Je trouve cela ridicule, d’autant que l’enjeu et les sommes concernées sont elles aussi ridicules. Nous sommes les premiers à être sanctionnés par cette nouvelle règle. Nous avons cette possibilité de faire appel, de prouver et de justifier qu’il n’y a rien qui vaille une telle sanction. Avec le Paris FC, nous nous entendons très bien et nous voulons défendre notre position. Là, j’ai le sentiment que l’on nous accuse de magouilles. Nous n’avions vraiment pas besoin de cela », a livré, dans les colonnes d'Ouest-France, Philippe Caillot, le président délégué du SCO D’Angers à propos d’un joueur dont l’agent est également celui d’Angelo Fulmini, le milieu vedette de l’équipe d’Anjou.