Sala : Condamné à payer Nantes, Cardiff ne se laisse pas faire

Sala : Condamné à payer Nantes, Cardiff ne se laisse pas faire

Photo Icon Sport

Malgré l’ordre de régler le premier versement du transfert d’Emiliano Sala au FC Nantes, Cardiff City refuse toujours de payer. Le club gallois a bien saisi le Tribunal Arbitral du Sport.

Un an jour pour jour après le dernier but d’Emiliano Sala en Ligue 1, c’était le 5 décembre 2018 contre l’Olympique de Marseille (3-2 pour les Canaris), l’affaire entre le FC Nantes et Cardiff City continue de stagner. En septembre dernier, la Commission du Statut du Joueur de la FIFA avait ordonné aux Bluebirds de régler le premier versement du transfert de l’Argentin (6 M€, sur 17 M€ au total) disparu en janvier. Mais le club gallois s’obstine et vient de faire appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport.

« Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a enregistré l’appel interjeté par Cardiff City Football Club contre le Football Club de Nantes concernant la décision rendue par le Bureau de la Commission du Statut du Joueur de la FIFA le 30 octobre 2019 (la décision attaquée), a communiqué l’instance. Par cette décision, Cardiff City FC a été condamné à payer 6 millions d’euros au FC Nantes pour le transfert entre les deux clubs du joueur Emiliano Sala. Cardiff City FC conclut à l’annulation de la décision attaquée et demande au TAS de déclarer que Cardiff City FC ne doit aucune somme d’argent au FC Nantes. »

Pas de décision avant juin 2020

« Conformément au Code de l’arbitrage en matière de sport, le règlement régissant les procédures du TAS, une procédure d’arbitrage d’appel a été ouverte, a annoncé le TAS. Les conseils de Cardiff City FC et du FC Nantes se sont entendus pour déterminer un calendrier de procédure ad hoc. Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020. Le TAS ne fera pas d’autres commentaires sur la procédure en cours. » Autant dire que l’affaire est loin d’être terminée.