Affaire : Menacée, l’avocate de Paul Pogba balance tout

Affaire : Menacée, l’avocate de Paul Pogba balance tout

Proche de la famille Pogba, Rafaela Pimenta a également reçu des menaces de la part de Mathias. L’avocate de Paul Pogba a donc porté plainte et confirmé la version de son client pendant son audition.

Paul Pogba n’est pas la seule cible de Mathias. Le frère aîné du milieu de terrain s’en est également pris à Rafaela Pimenta, l’avocate du Turinois. C’est en tout cas la version de la Brésilienne qui a porté plainte contre Mathias le 16 août dernier après un long message menaçant. L'avocate s'est effectivement présentée aux forces de l'ordre et le Journal du Dimanche s’est procuré la retranscription de son audition. On apprend ainsi que Rafaela Pimenta a confirmé la version de son client, lequel avait confié à la police que des amis l’avait emmené dans un appartement où il avait été séquestré.

« Ça fait environ un mois que Paul m’a raconté l’histoire, a-t-elle déclaré lors de son audition. (…) Il s’est senti comme dans un tribunal car ils lui ont reproché plein de choses.. Ils lui ont dit qu’ils avaient des preuves que Paul faisait de la magie noire. Paul ne s’en cache pas, il a fait des dons à un sage, pour des prières et envoyer des denrées en Afrique. » Selon l’avocate, cette séquestration a duré trois heures : « Je le sais car la femme de Paul m’a dit : "Paul a disparu environ 3 heures." » Puis la représentante a confirmé que « tous criaient sur Paul » afin qu’il verse les « 13 millions d’euros aux gens qui l’avaient soi-disant protégé sinon ils étaient tous en danger… »

« Paul leur a dit qu’il ne pouvait pas sortir une telle somme là comme ça tout de suite, a-t-elle ajouté. Certains sont sortis de la pièce… A ce moment entrent dans la pièce deux individus avec des cagoules et des mitraillettes. Ils se sont fait voir et sont ressortis. » De quoi confirmé le récit glaçant de l’international tricolore qui, sous la menace, a fini par signer un document l’engageant à investir dans une société à Dubaï. Ce document aurait ensuite servi de moyen de pression contre le milieu qui a finalement changé d’avis. Voilà pourquoi les maîtres-chanteurs, y compris Mathias, l’ont suivi jusqu’à Manchester puis Turin, tout en menaçant sa mère.

Florentin Pogba également concerné

« Mathias a crié sur sa mère, a certifié Rafael Pimenta. Ils ont montré une vidéo où une personne se fait tirer dans la main en disant que c’est Roushdane (ami de Paul Pogba) qui s’est fait tirer dessus. Mais d’après la maman de Paul, on ne peut identifier la ou les personnes sur la vidéo. » Malgré le versement de 5 000 euros de la part de Paul Pogba, Mathias, dont le frère jumeau Florentin aurait participé aux menaces, a alors envoyé le message dénoncé par l’avocate le 13 août. « Si Paul ne paye pas, il ira voir la presse pour diffamer Paul, moi-même, ma société, Mino (Raiola, son ancien agent décédé) », a-t-elle relayé. Quelques semaines plus tard, Mathias et quatre autres personnes ont été placées en garde à vue puis en prison.