Esp : Barcelone pigeonné, il tire son chapeau à Messi

Esp : Barcelone pigeonné, il tire son chapeau à Messi

Icon Sport

Il y a quelques semaines, El Mundo dévoilait le salaire astronomique de Lionel Messi au FC Barcelone.

Le quotidien généraliste espagnol révélait que le bail actuel de l’Argentin prévoit plus de 555 ME de revenus bruts entre novembre 2017 et juin 2021. Des chiffres incroyables, qui font froid dans le dos en cette période de crise économique. Fervent défenseur de l’instauration d’un plafond salarial, le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge a réagi aux révélations du salaire de Lionel Messi. Maître de l’ironie, le président du Bayern Munich a félicité le Ballon d’Or pour son coup de maître lors des négociations avec Barcelone au moment de négocier ce salaire totalement hors-sol.

« J’ai ri. Je ne peux que le féliciter, car il a réussi à obtenir un contrat astronomique. Le problème est de longue date, cela a commencé avec l’arrêt Bosman en 1996. Puis, au cours de la décennie, nous nous sommes tous trompés, car nous avons dépensé de plus en plus pour les joueurs et les agents. La pandémie a montré que nous devons faire marche arrière et revenir à un modèle plus rationnel. J’espère que c’est possible, mais ce ne sera pas facile » a estimé dans les colonnes du Corriere della Sera Karl-Heinz Rummenigge, pour qui une réforme économique du football est absolument impérative dans les mois à venir afin d’éviter de rayer de la carte plusieurs clubs. Le FC Barcelone, justement, est pleinement concerné dans la mesure où le club blaugrana est endetté comme jamais. Des finances dans le rouge vif en grande partie à cause des salaires monstrueux distribués à Lionel Messi mais également à des joueurs comme Ousmane Dembélé, Antoine Griezmann ou encore Frenkie De Jong.