ASSE : Un mercato chamboulé par le Covid ?

ASSE : Un mercato chamboulé par le Covid ?

Icon Sport

Après avoir recruté Joris Gangnon et Bakary Sako, Saint-Etienne entend bien poursuivre sur cette voie lors du mercato hivernal.

Qualifiée pour les 8es de finale de la Coupe de France, l’ASSE n’oublie pas que sa principale mission lors de la seconde partie de saison sera d’arracher son maintien. Pour y parvenir, les Verts ont misé sur un changement d’entraîneur avec le départ de Claude Puel et la venue de Pascal Dupraz. Mais le Savoyard à lui tout seul ne pourra pas sauver tous les meubles, il faudra également recruter afin de renforcer un effectif appauvri par plusieurs départs à la CAN. Après la victoire de son équipe face à Jura-Sud en 16es de finale de la Coupe de France, Pascal Dupraz a évoqué le mercato. L’ancien coach de Toulouse et du SM Caen vise principalement des joueurs en manque de temps de jeu dans des plus gros clubs. Mais selon lui, le Covid ne va pas aider l’ASSE, bien au contraire.

Dupraz détaille son plan au mercato

« Nous sommes quatre alignés avec le Président Soucasse, avec Loïc Perrin, Samuel Rustem et moi-même. Nous allons recruter. Ceci est rendu compliqué à cause du COVID parce que vous imaginez bien que nous allons nous intéresser à des joueurs en manque de temps de jeu dans leurs équipes respectives. Les clubs ont du mal à laisser leurs joueurs, parce que le spectre de la COVID-19 plane sur ces clubs aussi. Il faut nous armer de patience, même si on voudrait recruter le plus vite possible (…) On va espérer que nos internationaux réussissent à la CAN et qu'ils reviennent avec promptitude dès que leur mission sera terminée. On va s'intéresser à ceux qui sont avec nous pendant un mois et qu'ils s'attachent à être performants. On va aussi renforcer l'équipe là où il nous semble nécessaire de le faire » a jugé Pascal Dupraz, qui attend des renforts avec impatience mais qui a conscience que les plus gros clubs seront désormais plus prudents avant de lâcher leurs joueurs, même les moins utilisés. Car avec les cas de Covid qui se multiplient partout en Europe, il est désormais très important d’avoir un effectif pléthorique. Les Girondins de Bordeaux peuvent en témoigner.