ASSE : Puel est détesté, mais c'est le meilleur

ASSE : Puel est détesté, mais c'est le meilleur

Icon Sport

Solidement attaché sur le banc de touche de l’AS Saint-Etienne, Claude Puel continue pourtant à faire débat chez les supporters des Verts, et même à l’intérieur du groupe stéphanois…

En octobre 2019, Claude Puel avait été appelé à la rescousse après l'intermède raté de Ghislain Printant à la tête du club du Forez. Pour faire revenir l’ancien coach de Southampton ou de Leicester en France, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient dû lui offrir un contrat en or, assorti des pleins pouvoirs sur le secteur sportif. Un rôle d’entraîneur-manager, un peu à la Christophe Galtier, que Puel a pris très au sérieux. Sauf que pour l’instant, les résultats ne sont pas vraiment au rendez-vous. La saison dernière, Sainté a effectivement lutté pour son maintien en L1 avant de finir dans le ventre mou. Et le même scénario est en train de se dessiner lors de cet exercice 2021-2022, sachant que l’ASSE sort de deux nuls contre Lorient (1-1) et Lens (2-2). Outre les résultats, le management parfois trop brusque de Puel fait aussi grincer des dents autour du Chaudron. Sa gestion des cadres, et notamment dans le dossier Ruffier la saison passée, a laissé des traces dans le vestiaire.

« Claude Puel est le coach qu'il faut à Sainté à l'instant T »

Même Saber Desfarges le dit. « Claude Puel est même clivant au sein de son vestiaire. Mais il est un très bon formateur, il a lancé des dizaines de jeunes talents avec réussite. Face à la situation du club, avec des jeunes verts, l’ASSE ayant la troisième plus jeune moyenne d'âge des équipes de Ligue 1, Claude Puel est le coach qu'il faut à Sainté à l'instant T », a lancé le journaliste d’Amazon Prime Vidéo sur le site Peuple Vert. Chez les supporters, Puel peine aussi à faire l'unanimité. Mais est-ce que l’ASSE peut espérer à mieux ? Pas vraiment, sachant que Sainté doit faire avec les moyens du bord, c’est-à-dire sans le moindre argent sur le mercato en cette période de crise...