ASSE : Pierre Ménès lâche une bombe sur la vente

ASSE : Pierre Ménès lâche une bombe sur la vente

Icon Sport

Rien ne va plus à Saint-Etienne, dernier de Ligue 1 après la gifle reçue à Strasbourg et dont le projet de vente est au point mort.

L’espoir était de mise à Saint-Etienne après le match nul encourageant face à Lyon dans le derby. Mais dimanche après-midi, les Verts sont de nouveau tombés de haut avec une défaite sanglante sur la pelouse de Strasbourg (5-1). En parallèle, les supporters de l'ASSE guettent du coin de l’œil un signe positif en ce qui concerne la vente du club. Mais là encore, c’est la soupe à la grimace puisque rien n’avance. Et il y a beaucoup à redire sur l’attitude de Roland Romeyer et de Bernard Caïazzo selon Pierre Ménès, qui a évoqué ce sujet dans sa pastille digitale Face à Pierrot. L’ancien consultant du Canal Football Club, qui affirme connaître le prince cambodgien Norodom Ravichak, jette le doute sur les deux réelles intentions des deux présidents de Saint-Etienne.

Pierre Ménès ne comprend pas Caïazzo et Romeyer

« J’ai déjà vu l’ASSE faire des matches pitoyables cette saison, mais ce n’est même pas le cas à Strasbourg. Ils font une bonne première période, et il y a un concours de circonstances incroyable puisque le joueur qui marque contre son camp (Youssouf) blesse Green et est expulsé six minutes plus tard (…) Ce n’est pas que l’équipe c’est un ensemble. Je suis persuadé que Romeyer et Caïazzo ne veulent pas vendre le club. Je connais le prince Cambodgien, il avait bloqué les 100 millions d’euros. Qu’est-ce qu’il lui faut de plus pour accéder à la data ? Si tu ne donnes pas accès à la data, c’est que tu as des choses à cacher. Je suis globalement inquiet pour Saint-Étienne » a lancé Pierre Ménès, qui ne comprend plus grand-chose aux volontés de Bernard Caïazzo et de Roland Romeyer pour leur club de l’AS Saint-Etienne.