ASSE : Malmené à cause des cadres, Puel résiste à la pression

ASSE : Malmené à cause des cadres, Puel résiste à la pression

Photo Icon Sport

En mettant les cadres à l’écart, Claude Puel ne s’est pas fait que des amis à Saint-Etienne. Mais l’entraîneur des Verts assume ses choix.

Claude Puel n’est pas du genre à reculer. En débarquant à Saint-Etienne il y a près d’un an, l’entraîneur et manager des Verts avait pour objectif de mettre en place un projet basé sur les jeunes du club stéphanois. Quitte à pousser les cadres du vestiaire vers la sortie. Autant dire que sa philosophie n’a pas plu à tout le monde, d’où les critiques et la pression subies. Mais le technicien tient bon.

« Chaque fois, c'est essayer de mettre un projet pour se dire qu'en mettant et en formant certains profils de joueurs, je ne veux pas simplement assurer le maintien. Je veux que ces joueurs puissent accompagner le projet et l'évolution du club, a expliqué Puel au site officiel de l’ASSE. Et à partir de là, c'est une prise de risques oui. On me met la pression, on me dit des choses. Mais si je pense que ce n'est pas la bonne chose pour l'équipe, je n'irai pas dans ce sens. »

« Je suis obtus »

« Et s'il faut faire confiance à un jeune, je ferai confiance à un jeune parce qu'il sera le futur du club. Dans ces moments-là, on est remis en question, on est critiqué... Et c'est là où il faut tenir la route parce qu'on pense que c'est bien pour le club. Alors oui, dans ces cas-là, je suis obtus, c'est ce qu'on me reproche des fois, mais c'est quelque chose que je fais pour le club », a insisté le coach stéphanois, pour le moment récompensé puisque son équipe occupe la tête du championnat.