ASSE : Juninho a la classe, même les Verts s’inclinent

ASSE : Juninho a la classe, même les Verts s’inclinent

Photo Icon Sport

Le 30 juillet dernier, Loïc Perrin a disputé l’ultime match de sa carrière à l’occasion de la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Etienne.

Expulsé dès la 26e minute pour un tacle dangereux sur Kylian Mbappé, le capitaine emblématique des Verts a fait ses adieux sur une note malheureuse. A la suite de ce match, Loïc Perrin a reçu de nombreux messages de soutien, dont un de la part de Wilfried Mbappé. Et dans une interview accordée à RMC, l’ancien défenseur des Verts a fait savoir qu’un certain Juninho lui avait également envoyé un petit message. Une attention qui, loin de la rivalité entre l’OL et l’ASSE, a touché le jeune retraité de 35 ans.

« Le message le plus surprenant que j'ai reçu après ma carrière est celui de Juninho. Surprenant ceci dit, oui et non, il y a cette rivalité avec l'OL mais il a toujours su faire la part des choses. Son message était très sympathique » a commenté Loïc Perrin avant de revenir sur sa décision de raccrocher les crampons. « J’avais pris ma décision avant la finale de la Coupe de France. Quoiqu'il arrivait, je savais que ça allait être mon dernier match. En début de saison, je savais aussi que ça allait être ma dernière saison, notamment parce que j’avais des douleurs au genou même si j’ai réussi à la gérer et jouer plus de 30 matchs. Entraîneur ? Non. Je sais ce que je peux faire ou pas. Ça ne m'intéresse pas d'être sur le terrain pour le moment. Je n'ai pas passé de diplôme pour le moment. Être dans la direction sportive m'intéresse plus. Président ? Roland Romeyer est stéphanois. Depuis des années, on partage les mêmes valeurs. Je n'ai pas envie d'être président de Saint-Etienne. J'ai plein de choses à apprendre et à découvrir afin de voir si ce milieu me plaît ». A présent, Loïc Perrin va discuter avec les dirigeants de l’ASSE pour savoir quel sera son rôle au sein du club, où une reconversion l’attend.