ASSE : Ce joueur réclame aux arbitres d'être moins psychorigides

ASSE : Ce joueur réclame aux arbitres d'être moins psychorigides

Photo Icon Sport

L'OM en tête devant l'ASSE et l'OL, ce podium a sacrément de la gueule. Mais malheureusement pour ces trois formations il s'agit de celui des équipes les plus sanctionnées de Ligue 1 depuis le début de la saison. Avec 2 expulsion et 24 avertissements, l'OM devance l'AS Saint-Etienne qui a pris 17 cartons jaunes et 3 cartons rouges.

Et du côté des Verts, Vincent Pajot sait de quoi il parle, puisqu'il a eu droit à titre personnel à un avertissement et une expulsion. Mais pour le milieu de terrain de 27 ans, les arbitres français manquent d'un minium de philosophie et de recul sur de nombreuses situations. « On est des gentils garçons quand même (Rires). On exerce un pressing assez haut, parfois on manque un peu de lucidité en fin de match ce qui nous amène à faire des fautes. Je ne veux pas faire de polémique mais il me semble que les cartons sont distribués facilement. Sur certaines fautes le carton rouge tombe plus rapidement. Les arbitres devraient prendre du recul. À peine on met une semelle qu’on prend un jaune (sic). Il faut qu’il y ait une prise de conscience au niveau de l’arbitrage sur certaines actions. Les arbitres sont parfois trop protocolaires dans leur fonctionnement, explique, dans Le Progrès, Vincent Pajot, lequel admet quand même que parfois les joueurs trichent également pour tromper l’arbitre. C’est devenu courant. On est aussi des acteurs (Rires). Cela joue, en effet. C’est comme lorsque le public siffle. Cela amène les arbitres à prendre certaines décisions. »