SRFC : Genesio n’en peut plus du feuilleton Camavinga

SRFC : Genesio n’en peut plus du feuilleton Camavinga

Sous contrat avec le Stade Rennais jusqu’en juin prochain, Eduardo Camavinga ne compte pas prolonger. Dans ces conditions, ses dirigeants aimeraient le transférer cet été. Une situation que l’entraîneur Bruno Genesio a bien du mal à supporter.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le nom d’Eduardo Camavinga n’alimente pas tant les rumeurs mercato. Seul un intérêt du Paris Saint-Germain est évoqué. On en oublierait presque que l’un des plus grands espoirs du football français doit déjà prendre une décision importante pour la suite de sa carrière. En effet, le milieu de terrain du Stade Rennais entame la dernière année de son contrat. Ses dirigeants aimeraient évidemment le prolonger mais face au refus catégorique du joueur, la volonté du club est de le transférer cet été afin d’éviter son départ libre l’été prochain.

Genesio n’est toujours pas fixé

Mais à trois jours de la fermeture du marché des transferts, rien ne semble bouger autour d’Eduardo Camavinga. D’où l’ambiance particulière et difficile à supporter pour l’entraîneur Bruno Genesio, impatient d’en finir avec ce feuilleton. « Je n’ai aucune info à donner. Sincèrement, on n’a aucune info dans un sens ou dans l’autre, a certifié le coach des Rouge et Noir en conférence de presse. Je sais que c’est une situation difficile pour lui, comme pour le club et moi. Il ne reste plus longtemps à attendre pour voir l’issue du feuilleton qui nous a animés tout au long de ce mercato. »

« Ce sont des périodes difficiles pour les joueurs, les entraîneurs et les clubs, a-t-il énuméré. Eduardo en a aussi souffert. On espère un dénouement heureux pour tout le monde. » Une chose est sûre, c’est que le Stade Rennais et son coach Bruno Genesio seraient agacés de voir l’international tricolore rester toute la saison, puis faire ses valises sans laisser un centime à son club formateur. « Pour moi et encore plus pour le club, il est inconcevable qu’il parte libre au mois de juin prochain », prévenait l’entraîneur au début du mois.