PSG : Zidane ou le chaos, Doha a tranché

PSG : Zidane ou le chaos, Doha a tranché

Icon Sport

Le PSG a déjà son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions avant même son dernier match contre Bruges ce mardi au Parc des Princes. Mais avec Mauricio Pochettino, l'avenir est sombre et du côté du Qatar on le sait. 

Leader de la Ligue 1 avec 11 points d’avance sur le Stade Rennais, d’ores et déjà qualifié pour la suite de la Ligue des champions alors qu’il reste encore une rencontre à jouer, ce sera mardi soir contre le champion de Belgique, sur le papier le Paris Saint-Germain va plutôt très bien. Cependant, sur les pelouses françaises et européennes, il en va autrement et sans un début de saison en boulet de canon, le club de la capitale serait probablement en position moins fringante au moment de finir l’année 2021. Quelques mois après avoir laissé la couronne nationale à Lille, le PSG ne peut évidemment pas laisser une nouvelle fois le titre de champion de France filer ailleurs, mais c’est surtout en C1 que l’on attend la formation de Mauricio Pochettino. Et sur ce que l’on a vu lors de la première phase, et notamment en déplacement à Manchester City, on voit mal comment le club français pourra aller très loin cette saison dans cet objectif majeur.

Le PSG en Ligue des champions, ça sent la catastrophe

Un constat qui a été fait à Doha comme ailleurs, qui rend de plus en plus délicate la position de Mauricio Pochettino sur le banc du Paris Saint-Germain. Si l’Emir a validé l’an dernier le remplacement de Thomas Tuchel par l’entraîneur argentin, Tamim ben Hamad Al Thani a déjà compris qu’il avait fait fausse route et que l’ancien manager de Tottenham n’était probablement pas le coach qu’il fallait, même si par la grâce de Lucas Moura il avait qualifié les Spurs pour une finale de la C1. Alors, quitte à ne pas perdre une année de plus dans la quête du Graal européen, Doha envisage très sérieusement de frapper vite et fort. « Mauricio Pochettino peine considérablement à faire progresser ses hommes. L’épisode de sa vraie-fausse arrivée à Manchester United en cours de saison, les négociations en coulisses avec Zinédine Zidane et le spectacle offert au quotidien actent les prémices d’une instance de divorce. En Ligue des champions, le niveau actuel du PSG ne pourra pas passer à moins de plusieurs miracles », explique Dominique Sévérac à la veille du rendez-vous contre Bruges.

Autrement dit, tout comme en 2020, Nasser Al-Khelaifi pourrait profiter des fêtes pour ouvrir aux supporters du Paris Saint-Germain un beau cadeau aux supporters du club de la capitale, de plus en plus consternés par leur équipe, à savoir le remplacement de Mauricio Pochettino par Zinedine Zidane. Mais ce pourrait ne pas être tout, car de plus en plus des rumeurs évoquent la position compliquée de Leonardo, lequel n'a pas réussi à renouer le fil du dialogue avec le clan Mbappé. Et l'heure des comptes pourrait également sonner pour le directeur sportif brésilien. Au PSG, ce n'est pas l'été qui est meurtrier, mais l'hiver.